Connais-toi toi-même au quotidien

Voici des exercices pratiques basés sur la leçon 2 « Connais-toi toi-même » de l'ouvrage "A la recherche de Dieu"

Si vous possédez déjà ce livre, vous pourrez vous y reporter pour avancer plus facilement. Si vous n'avez ni cet ouvrage ni le Bulletin n° 36 d’Automne 2000, où figure aussi cette leçon, vous pourrez néanmoins, en suivant les indications ci-dessous, aborder seul ou à plusieurs le thème de la connaissance de soi, et voir comment le mettre en pratique.

 

QUESTIONS Â DISCUTER EN COMMUN (regroupées par paragraphe )

Introduction

Partant du point de vue que notre valeur dépend de ce que nous sommes en mesure de donner aux autres, citez deux ou trois de vos talents pouvant être offerts à ceux qui en ont le plus besoin.

Au niveau physique

Étant donné qu’il faut être objectif pour parvenir à se connaître, à quoi vaut-il mieux renoncer dans ce but ? Quelles disciplines pratiquer, outre la prière et la méditation ?

Au niveau mental et spirituel

Que signifie “Tel l’arbre tombe, tel il sera couché” ?

Au plan relationnel

À tour de rôle, que chacun donne des exemples où il/elle a pu aider quelqu’un pourtant considéré comme un “ennemi”. Cette aide a-t-elle amélioré la relation avec cette personne ?

L’éveil du Soi

Comment savons-nous que “Son Esprit témoigne de Sa présence en notre Esprit” ?

Que signifie “Être enfant de Dieu” ?

Conclusion

Comment comprenez-vous cette parole : “Nous sommes l’expression de nos expériences dans tous nos états successifs de conscience” [ALRDD p.40] ?

 

PROBLÈMES À RÉSOUDRE: Essayons d’imaginer des solutions à ces situations à problèmes

  • Au travail, le chef de département avec qui vous travaillez est très émotif et, comme il perd souvent son calme, vous saisissez chaque occasion de l’éviter, nuisant ainsi à vos performances. Que révèle sur vous cet état de choses ?
  • Vous essayez d’inclure dans votre alimentation davantage de fruits et légumes, et d’en éliminer la plupart des desserts et plats tout prêts. Quels sont vos meilleurs trucs pour y parvenir ?
  • Jeanne a eu plusieurs petits amis, mais ces relations ont toujours entraîné disputes et ressentiments. Comment l’aider à désamorcer cette sorte de conflits ?
  • Tom passe le plus clair de son temps à épingler les travers des autres. Leurs défauts l’exaspèrent, et il imagine souvent, en lui-même, des dialogues où il leur dirait ce qui ne va pas chez eux. Comment Tom pourrait-il s’évader de ce cercle vicieux ?
  • Alex sort d’une semaine particulièrement stressante, tant au bureau qu’à la maison. Il ne pense qu’à l’instant béni où il pourra enfin prendre quelques verres avec ses collègues… Soudain, à quelques minutes de la sortie, il reçoit l’appel d’un ami récemment divorcé, ancien alcoolique, qui, désespéré, a un besoin aigu de compagnie. Que va décider Alex, selon vous ?

 

THÈMES DE RÉFLEXION : Petit examen de conscience avant de nous engager dans l’action

  • Trois fois par jour, répétez-vous silencieusement : “Mon Dieu, aide-moi à être patient/e envers moi-même et envers les autres”.
  • Chaque soir de la semaine, récapitulez vos paroles et vos actions du jour et demandez-vous si aux yeux les autres, elles ont bien donné la juste image de votre conception du Divin. Notez alors ce qu’ils ont pu en conclure, et promettez-vous de toujours agir vis-à-vis d’autrui en parfaite cohérence avec vos valeurs.
  • Dans la Grèce ancienne, les gens affluaient vers l’oracle de Delphes en quête de réponses à leurs divers problèmes. On dit qu’au fronton de ce temple étaient gravés les mots suivants : “CONNAIS-TOI TOI-MÊME”. Pour quelle raison croyez-vous que ces mots ont été repris au second chapitre des Leçons d’Edgar Cayce sur la croissance spirituelle ? En quoi “se connaître soi-même” aide-t-il l’âme à grandir, ou à mieux appliquer les conseils comparables à ceux de l’oracle de Delphes ?

DISCIPLINES : Choisissez et mettez en pratique pendant une semaine une de ces propositions ou "disciplines"

  • Faites la liste de vos points forts. Au cours de la semaine, essayez d’en utiliser quelques-uns au service des autres ou pour les aider.
  • Pendant au moins une journée complète, « prenez du recul et regardez-vous vivre » dans vos interactions avec les autres. Prenez pleinement conscience pendant cette période de vos réactions et des pensées qui vous viennent lors de ces échanges humains.
  • Pendant toute la semaine essayez de vous comporter envers tous ceux que vous croisez ou que vous rencontrez, à l’extérieur, dans le travail ou en famille, comme si Dieu était présent à vos côtés.
  • Pensez à une personne avec laquelle vous souhaitez particulièrement être ouvert et sincère, et écrivez son nom. Chaque jour, observez votre relation avec cette personne, et consacrez quelques minutes (le soir, par exemple) pour vous demander intérieurement : “Quel est mon souhait majeur pour cette relation ?” Notez aussitôt les pensées et les sentiments qui vous viennent à l’esprit, et assurez-vous en les écrivant d’être rigoureusement sincère et honnête avec vous-même. Ensuite, lorsque vous reverrez cette personne, faites bien attention à ce que les paroles que vous lui direz reflètent parfaitement les vérités que vous aviez écrites lors votre précédent effort de totale sincérité envers vous-même.
  • Dans le courant de la semaine, prenez le temps de décrire ce que pourrait être, pour vous, la journée idéale, sans oublier les activités, les rencontres, et les lieux de ces évènements. Soyez aussi précis que possible. Personne d’autre que vous ne lira ces notes, alors soyez aussi honnête et imaginatif qu’il vous plaira. Remplissez autant de pages qu’il faudra pour entrer dans tous les détails. Sélectionnez alors une action, et décidez de l’accomplir dans cet état d’esprit idéal. Puis mettez vos notes sous enveloppe et cachez-les dans un endroit secret. Beaucoup plus tard, dans un an ou dans dix peu importe… relisez-les, et voyez et voyez en vous relisant combien de ces idées ont pu voir le jour, ce qui a pu changer dans votre quotidien, ou en vous-même.
  • Réservez-vous un peu de temps, au cours de la semaine, pour imaginer l’univers dans lequel vous auriez aimé voir le jour. Isolez-en un élément, et essayez de le faire éclore, en pensée ou en actes, aujourd’hui même.

      Dites-vous, par exemple, que vous auriez aimé naître dans un monde plus ouvert à toutes les différences, d’aspect ou de nature. Quelles différences êtes-vous prêt/e à accueillir, et comment ?

         ou

     “J’aimerais ne plus voir aucune tyrannie. M’arrive-t-il d’être un peu tyrannique moi-même envers quelqu’un ? De quelle façon ?”

        ou

     "J’aimerais vivre dans une société où les gens rient beaucoup plus souvent : comment instiller davantage d’humour dans les situations ?"

  • Effectuez chaque jour une action ou une démarche pouvant rendre votre corps plus digne d’être le temple du Divin, par exemple en faisant quelques exercices physiques, en changeant votre alimentation, en stoppant telle mauvaise habitude, ou en vous octroyant des pauses plus fréquentes.
  • Chaque jour, ayez bien conscience de votre corps. Prenez bonne note de ses désirs ainsi que de son fonctionnement, et veillez à ce que ses activités puissent s’accomplir au mieux (par exemple, en respectant le caractère sacré de la nourriture, et en l’absorbant avec gratitude).
  • Efforcez-vous, cette semaine, d’être d’une humeur plus constructive : arrêtez de juger ou de critiquer les autres à tout bout de champ. Répétez-vous souvent : « Ce sont les pensées positives, les pensées d’amour, qui me construisent et me rapprochent du Créateur. »
  • Faites une liste de vos buts et de vos désirs dans la vie. En quoi sont-ils bénéfiques aux autres ? En quoi vous sont-ils bénéfiques ?
  • Lors de tous vos rapports humains cette semaine, gardez en vous ces paroles du Maître : « Ce que tu fais au plus petit d’entre eux, c’est à moi que tu le fais »
  • Chaque soir, avant de vous endormir, faites une prière demandant à être éclairé, dans vos rêves, sur ce qui vaut le mieux pour votre croissance. Maintenez cette requête tout en vous endormant. Au réveil, notez soigneusement tous vos rêves, ainsi que votre ressenti sur leur contenu.
  • Et si vous avancez en groupe, demandez au leader de numéroter de 1 à 9 quelques fiches, Au moment où chacun doit choisir sa propre discipline, passez ces fiches à la ronde et associez une action à chacune. Si celle qui vous échoit vous convient, choisissez-la pour la semaine. Sinon, regardez-en une ou plusieurs autres jusqu’à trouver celle qui, à coup sûr, vous correspond. Profitez-en pour réfléchir à ce que ce choix vous apprend sur vous-même et sur vos réactions.

**************************

"Le plus grand voyageur n'est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même"   ( Gandhi)